2001


11 septembre 2001 Journée noire pour le monde. Au même moment, Jean-Luc Ramel déposait à la sous-préfecture les statuts de l’association. Yvette Le Chénadec venait de lui donner son nom : Kewenn Entr’actes poussait son premier cri.